La présente charte est inspirée par le respect et la considération dus aux personnes et aux biens. Son objectif est de présenter la manière dont ces principes s'appliquent dans l'organisation et la pratique de l'Airsoft.

Cette charte précise les responsabilités des membres de l'association, concernant principalement les conditions de sécurité lors du déroulement du jeu, ainsi que le respect des sites, des joueurs et des visiteurs.

Chaque membre de l'association s'engage à mettre en œuvre ce contrat moral au cours de la préparation, du déroulement et de la conclusion de ses manifestations. Il appartient aux membres de prendre les mesures nécessaires au respect de ces règles par les participants.

Les membres dans le cadre de leur activité s'efforcent de respecter toute disposition légale applicable à l'activité et sa mise en œuvre.

Le respect des personnes

Le déroulement du jeu ne doit pas porter atteinte aux principes religieux, philosophiques ou politiques des individus. Il ne doit pas non plus imposer aux joueurs la simulation de situations humiliantes ou dégradantes. Le caractère fictif et ludique des activités, doit toujours être présent et souligné.

Les membres de l'association doivent préciser dans les règles destinées aux joueurs et dans l'entretien précédant le jeu, que les actions physiques dangereuses sont strictement interdites.

Les organisateurs doivent s’efforcer de donner aux joueurs suffisamment d’éléments sur le jeu (conditions matérielle, type de scénario, thème du jeu ...) pour qu’ils puissent savoir si celui-ci correspond à leurs attentes.

La sécurité des participants

Lors des repérages sur les sites de jeu, les dangers éventuels sont repérés. Ils sont explicités aux joueurs par écrit et rappelés lors de l'entretien d'introduction du jeu. Les éventuels endroits dangereux seront balisés.

Les centres de soins les plus proches, hôpitaux et centres antipoison, médecins et pharmacies de garde, sont répertoriés. Leurs coordonnées seront disponibles à tout moment, pendant la préparation, le déroulement et le repli du jeu. Au moins une trousse de premiers secours complète est disponible sur le site et un moyen de transport est disponible à proximité immédiate du site.

L'associations et ses membres ont souscrit un contrat d'assurance prenant en compte explicitement l'activité et garantissant, au minimum, leur responsabilité civile ainsi que celle de leurs organisateurs et participants.

Le respect des sites de jeu

Le terrain de jeu, souvent un site naturel, est parfois fragile, par sa flore, sa faune ou ses édifices. Le déroulement d'une partie ne doit aucunement porter préjudice aux sites qui l'accueillent. En particulier, les organisateurs s'engagent à les restituer dans un état de propreté au moins égal à celui dans lequel ils furent confiés à l'association. Elle s'engage dans la mesure du possible à œuvrer dans le respect de l'environnement et à mettre en place une gestion « écologique » dans tous les aspects de l'organisation du jeu.

En fonction des particularités du site et des conditions climatiques du jeu, l'utilisation du feu fait l'objet de règles strictes et impératives.

Si le jeu se déroule dans un lieu privé, les organisateurs doivent évidemment disposer de l'accord du propriétaire ou ayant droit des lieux. Ils doivent également suivre précisément les directives données par le propriétaire des lieux. Le déroulement du jeu, dans ces conditions, devra respecter la légitime aspiration à la tranquillité des riverains.
Dans le cadre d’un jeu se déroulant en partie dans un lieu public déterminé, les autorités locales compétentes seront obligatoirement prévenues.

Responsabilité de l'association

L'organisation de partie doit se faire par le biais d'une personne morale régulièrement déclarée.

L'association est une personne morale. Elle est donc responsable civilement et pénalement des fautes et dommages qu'elle commet. Elle doit donc faire en sorte que son activité se déroule en sécurité et ne cause aucun désagrément.